• EnglishFrançais
Advanced Search
we found 0 results
Your search results
Posted by WebDesigner on 23 avril 2021
| 0

Location meublée : Est-ce plus rentable ?

On entend souvent que la location meublée serait plus rentable que la location vide. Mais dans quelle mesure ce constat est-il vrai ?
En réalité, c’est la fiscalité du meublé qui est plus avantageuse que celle du vide pour l’instant.
Je vais vous expliquer très simplement les deux régimes d’imposition concernés : le régime forfaitaire et le régime réel.
LE RÉGIME FORFAITAIRE
Si vous percevez jusqu’à 72 600 euros de loyers dans l’année, vous pouvez souscrire au régime forfaitaire. Vous ne serez alors imposés que sur la moitié des loyers que vous aurez perçus.
De plus, la déclaration des loyers au régime forfaitaire est très simple : Vous n’avez qu’une case à remplir sur votre déclaration.
LE RÉGIME RÉEL
Le régime réel n’est pas à privilégier pour sa simplicité mais bien pour son efficacité. Il vous permet de limiter au maximum la fiscalité sur les loyers.
Comment ?
Vous pouvez déduire des loyers perçus, les charges que vous avez payé pour leur montant réel. Autre avantage : vous pouvez amortir la valeur du logement !
Quelles sont les charges déductibles ?
Ce sont les mêmes que pour un logement loué en vide : les travaux, les intérêts d’emprunt, les primes d’assurances et les charges de copropriété.
Qu’est-ce que l’amortissement ?
C’est l’avantage le plus intéressant du régime réel. Il permet de prendre en compte la perte de valeur d’un équipement au fur et à mesure de son utilisation. C’est un process habituellement réservé aux entreprises.
Dans le cadre d’un bien loué en meublé, vous pourrez amortir chaque année une part de la valeur de votre bien. Lors de votre imposition, vous pourrez retrancher cette part d’amortissement ainsi que vos charges au montant de vos loyers déclarés.
En bref, en optant pour le régime réel, vous ne payerez presque pas d’impôts sur les loyers perçus. Beaucoup d’investisseurs font aujourd’hui le choix du statut LMNP (loueur meublé non professionnel) en réel, mais une partie d’entre eux reste rebuté par la complexité de la déclaration.
Les durées d’amortissements, par exemple, peuvent variées en fonctions du type d’immobilisations. Nous vous conseillons donc d’être accompagné par un expert-comptable. Cela fait partie des charge déductibles !
Le LMNP, jusqu’à quand ?
Une récente décision du Conseil Constitutionnel vise à réformer ce statut. Leur cible étant les LMNP commercialisant une grande quantité de biens. Ils tomberont alors dans la catégorie LMP : loueur meublé professionnel et devront donc payer des charges sociales de près de 40%. Affaire à suivre en 2021 !
Conclusion
Si vous cherchez la simplicité, nous vous conseillons d’opter pour le régime forfaitaire. Si vous cherchez le rendement, optez pour le régime réel avec l’aide d’un expert-comptable !

 

Compare Listings