• EnglishFrançais
Advanced Search
we found 0 results
Your search results
Posted by France Ermitage on 20 septembre 2021
| 0

Le congé du locataire 


Le congé du locataire

Le congé du locataire est un sujet qui revient souvent. Je vais donc répondre à vos questions les plus fréquentes !

Comment donner congé à son propriétaire ?

Le congé doit être notifié par lettre recommandée avec demande d’avis de réception, signifié par acte d’huissier ou remis en main propre contre récépissé ou émargement.

Notez que le délai de préavis court à compter du jour de la signature de l’accusé de réception de la lettre recommandée, de la signification de l’acte d’huissier ou de la remise en main propre.

 

Quels sont les délais de préavis ?

Le locataire peut donner congé quand il le souhaite en respectant le délai de préavis. En zone tendue, comme à Paris, il faut compter un mois de préavis pour une location meublée et trois mois pour une location vide. S’il quitte les lieux avant la fin de son préavis, il sera tenu de payer les loyers jusqu’à cette date.

 

Puis-je annuler mon congé ?

En tant que locataire, si vous changez d’avis, vous ne pourrez pas annuler votre congé ! Seul le propriétaire pourra décider de poursuivre le bail ou au contraire exiger votre départ.

 

Et si mon locataire ne part pas ?

Dans ce cas, il faudra faire appel à un huissier pour qu’il constate les faits. Vous pourrez ensuite porter l’affaire devant le tribunal d’instance pour obtenir un avis d’expulsion et une indemnité d’occupation.

 

Avant de rendre les clés à votre propriétaire, vous devrez procéder ensemble à l’état des lieux de sortie. Je vous en parle plus en détail dans une autre vidéo !

Si vous souhaitez être accompagné dans ces démarches, le mieux reste encore de faire appel à France Ermitage !

Compare Listings